Chahine Nash

Misical

Info


Created
1 year, 5 months ago
Creator
Misical
Designers
Misical
Favorites
4

Profile


aest_green_by_misical-dbtixgk.gif

Nom : Nash
Prénom : Chahine
Âge : 44 ans
Anniversaire : 23 Avril
Signe Astrologique : Taureau
Taille : 1m82
Poids : 77 kg
Genre : Masculin
Orientation : Hétérosexuelle
Situation : Marié, père
Originaire : Quarellis (Kalos)
Origines : Egyptienne
Seiyuu : Tomokazu Seki (Sousuke Sagara - Full Metal Panic!)
Job : Militaire
_469_yanmega_by_pokemon_ressources-d9mksPokémon : Yanméga
Shiny : Non
Nature : Assuré
Type : Insecte | Vol
Faiblesses : Électrik | Feu | Glace | Roche | Vol
Niveau : 71
Évolution : A évolué à 17 ans

Attaques : Vive-attaque | Tranche-Nuit | Piqûre | Poursuite
Capacité spéciale : Turbo = Sa statistique de Vitesse est augmentée d'un niveau entre chaque tour.
Pokédex : Il peut voler avec aise tout en portant un adulte dans ses 6 pattes. Les ailes de sa queue lui servent de balancier. Doté de mandibules à la force colossale, il excelle pour mordre ses ennemis en plein vol, et à grande vitesse.

107fa6397dc43d98c15f46b6719217f4d85c7948

Histoire :
Chahine vient d’une modeste famille qui s’est installée à Quarellis peu avant sa naissance. Son enfance se passe très bien et sa famille s’intègre sans problème à leur nouvelle ville. Même si Chahine n’est pas un enfant très expressif ni démonstratif, il fait déjà preuve de solidarité envers ses amis. Téméraire, il n’a pas froid aux yeux et relève toujours les défis qu’on lui lance. Il revient toujours à la maison avec des bleus et des égratignures de partout. Heureusement, lui et son groupe ne fait jamais rien de trop dangereux.

Au collège, les choses deviennent un peu plus compliquées pour lui. Non seulement les études ne l’intéressent pas, et il ne se donne à fond que dans le sport, mais son père accumule les crises à cause de sa maladie. De quoi suffisamment déconcentrer le Yanméga de ses études. Le jeune garçon préfère passer ses journées à l’hôpital, avec sa mère, pour tenir compagnie à son père, plutôt qu’étudier sagement. Ses parents lui demandent pourtant de rester focaliser ce qui est réellement important, qu’il ne se gâche pas la possibilité de grandes études pour un avenir meilleur. Mais pour Chahine, c’est difficile d’imaginer un avenir, et de se concentrer sur quelque chose qui ne l’inspire pas, lorsque la vie de son père pourrait basculer à tout moment. Pour lui, c’est clair, le plus important, c’est sa famille.
Ce n’est qu’au milieu du collège qu’il rencontre Marie. C’est une Chrysacier toute ronde, mais très souriante. La pauvre rend service à un professeur en rapportant une lourde pile de livre à la bibliothèque lorsqu’elle percute le Yanméga. Depuis ce jour, il a l’impression qu’il ne fait que la croiser dans les couloirs. Comme elle est mignonne et de petite taille, il ne peut pas s’empêcher de garder un œil sur elle. La pauvre est souvent victime de mauvaises blagues ou de vilaines moqueries dû à son poids. Malgré ça, elle garde un sourire chaleureux. Mais depuis l’intervention de Chahine, les autres élèves ne l’embêtent plus. Tant mieux. Au moins, en devenant une sorte de sauveur, ils sont surtout devenus amis. Marie, même si elle est plus jeune que lui, le soutient dans ses études. Elle l’apprécie beaucoup et le voit comme un grand frère qu’elle aurait aimé avoir ! Au début, Chahine aussi la voit comme une petite sœur, mais il change bien vite d’avis lorsque cette dernière évolue en Papilusion. Elle est plus ravissante que jamais, et c’est dans l’un de ses sourires qu’il tombe définitivement amoureux d’elle.

Seulement, la vie de collégien a une fin. Chahine a 15 ans, son père est toujours à l’hôpital et sa mère travaille dur. Et lui, il ne sait toujours pas quoi faire dans la vie. Les études ne sont vraiment pas pour lui, et malgré le soutien de sa famille, il n’a pas envie de suivre ses amis au lycée. Il tombe par hasard sur une affiche pour s’engager dans l’armée. Étrangement, l’idée lui plait bien, mais il est encore trop jeune pour s’engager. Alors il passe l’année à s’occuper de son père. Il décide aussi de se déclarer enfin à Marie, qui contre toute attente, accepte de sortir avec lui ! Alors même s’il n’est toujours pas très démonstratif, la Papilusion comble tout avec son amour débordant. Étant très polie, elle vient avec lui lorsqu’il rend visite à son père. Les deux jeunes gens se rapprochent vraiment, puisque Chahine peut caler son emploi du temps à celui de Marie.
Les choses deviennent moins faciles et ils ont moins l’occasion de se voir lorsqu’il s’engage réellement à l’armée, sa décision est prise pour son avenir également, et Marie accepte ses choix.

À ses 22 ans, il épouse la Papilusion. Leur vie de couple n’a jamais été aussi belle et ils s’installent dans une petite maison à quelques rues de celles des parents du Yanméga. Ils sont également les voisins d’une famille de Feunard et d’Arcanin, très sympathique !
Mais pour avoir un joli arc-en-ciel dans la vie, il faut un peu de pluie.
Le jeune couple n’arrive pas à avoir d’enfant. Marie a enchaîné les fausses-couches, la plongeant dans une semi-dépression qui finit par lui faire quitter son travail. C’est une période très difficile, mais vient un jour où elle tombe enceinte, et que le bébé va bien. Chahine n’a jamais été aussi protecteur et attentionné que depuis cet instant. La grossesse se passe plus ou moins bien, et pour plus de sécurité, Marie passe les derniers mois à l’hôpital. L’accouchement a été une catastrophe, terriblement long et épuisant. Mais tout va bien, la maman va bien, le bébé est né et il s’agit d’une petite fille ! La nouvelle petite famille n’a jamais été aussi heureuse !
Marie ne reprend pas son travail, préférant devenir une mère au foyer pour chouchouter leur bébé tant désiré. De son côté, le Yanméga est toujours militaire et s’absente de plus en plus souvent de la maison. Mais dès qu’il peut revenir, il passe du temps avec sa petite femme chérie et son adorable fille. Il prend aussi le temps d’aller voir ses parents, et de s’inquiéter du sort de son père. Ce dernier est toujours malade, mais malgré tout en forme.

Sa petite fille a l’air bien plus fragile et timide que l’était sa mère. Chahine est un peu inquiet et ne sait pas comment la protéger sans en faire trop. Lorsqu’elle fait des crises de paniques à cause de l’école, il est désemparé. Il ne veut pas l’emmener voir un médecin, ne se rendant pas encore compte à quel point le souci d’Iluna est réellement pesant. Mais lui et sa femme soutiennent leur petite. C’est même lui qui essaie de lui redonner confiance en lui donnant ses lunettes de soleil. Il faut que sa petite Papilusion de fille se renforce, sinon, elle finira par se faire manger. Mais il est plutôt confiant, car Iluna est bien entourée grâce à la famille de la renarde. Elle n’est pas seule, et elle ne l’a jamais été.


Lorsqu’Iluna quitta la maison pour essayer de s’épanouir d’elle-même, Chahine voyait ça d’un bon œil. Malheureusement pour lui, il avait très peu de nouvelle. Mais alors qu’il rentrait à la maison rejoindre sa femme, Marie lui expliqua qu’elle avait un mauvais pressentiment vis-à-vis de leur fille. Même si elle gardait le sourire, elle ne semblait pas heureuse, et lui répondait de moins en moins au téléphone. Chahine ne réfléchit pas plus longtemps, et partit à la recherche de sa fille immédiatement.
Malheureusement, Zanuelle est une ville introuvable. Il passa de long mois sur les routes à essayer de trouver cette ville fantôme. Il ne voulait pas abandonner, mais il sentait qu’en ne trouvant pas leur fille, Marie s’inquiéterait encore plus. Chahine commença à désespérer. Il ne savait plus où cherchait.
Ses pas n’étaient plus calculés, il ne réfléchissait plus. Cette fois, il se laissa porter par le hasard, car il n’espérait plus rien et que c’était impensable de faire demi-tour. Après un dernier mois d’errance, il tomba par hasard sur une étrange ville qui n’était indiquée sur aucune carte... C'était Zanuelle. Il avait réussi à retrouver sa fille, même s'il était arrivé en retard, cette dernière allait beaucoup mieux. Il resta à ses côtés un certains temps avant de pouvoir la laisser et retrouver rassurer sa femme.

Aime :
- Sa femme et sa fille.
- Rendre service.
- La tranquillité.
- Les lieux colorés, fleuris et vivants.
Déteste :
- L'injustice et l'indifférence.
- Le vrai silence.
- Les gens rancuniers.
- L'intolérance.


Extras :
- Ses longs crocs et sa cicatrices au visage lui donnent un air méchant, ce qui n'est pas le cas.
- Il porte les cheveux très très court, mais s'il les laisse pousser, ils sont ondulés.
- Il a du vitiligo sur les pieds et les jambes.
- Il a beaucoup de cicatrices sur le corps.
- Il ne boit pas d'alcool et ne fume pas.
Personnalité :
C'est quelqu'un de très calme et profondément bon. Il n'est pas bavard, parce qu'il ne parle jamais pour ne rien dire, par contre, il écoute beaucoup. C'est aussi un homme d'action, qui préfère agir plutôt que de parler. C'est plus facile pour lui. Il a le sens du devoir et viendra toujours en aide à autrui s'il en a la possibilité, parce qu'il est comme ça. Ce n'est pas quelqu'un de très démonstratif, ni tactile, car il peut être maladroit avec les gens, mais il essayera toujours de ne gêner personne. Il est pourtant étonnamment affectueux et souriant avec sa femme et sa fille. Ce sont bien les seules qui voient sans problème son côté doux et attentionné.

aest_green_by_misical-dbtixgk.gif